Voici quelques instructions qui pourront vous guider dans l’assemblage de votre cerf-volant 4 lignes de type Revolution ou autres.

Montage : Si vous montez votre cerf-volant pour la première fois, nous vous conseillons de le monter pour la première fois chez vous à la maison, là où les conditions sont plus favorables. Sinon, lorsque vous le faites dehors, pour être bien installé, ouvrez votre cerf-volant devant vous sur le sol en vous servant de votre corps pour mettre le cerf-volant à l’abri du vent.

Lorsque vous sortez votre cerf-volant de la pochette :

Avant de procéder au montage des barres, il faut s’assurer que la bride du cerf-volant soit bien placée, soit vers l’extérieur du cerf-volant, pour qu’elle puisse bouger librement en vol.

Votre cerf-volant est composé de la voile et le plus souvent de 5 barres de carbones : 3 barres dans le bord d’attaque, 2 barres verticales.

La barre centrale du bord d’attaque dispose de raccords externes sur lesquels vont s’enfoncer les deux barres extrêmes.

Les deux barres verticales se montent derrière et non coté bridage.

Faites attention à ce que le bridage soit bien positionné, que les brides ne fassent pas de tours sur elles-mêmes.

Il faut monter votre cerf-volant bord d’attaque face au vent.

Le ressort ( fil métallique ) vient se fixer sur la partie scratch de la voile qui vous permet de reprendre le contrôle, le mode "auto-pilot» prend le relais et votre cerf-volant revient automatiquement au centre de la fenêtre de vent.

La fixation de vos lignes :

Les lignes se fixent par nœuds à tête d’alouette sur le bridage du cerf-volant.

Les lignes se fixent également par tête d’alouette sur la bride des poignées.

Si vous évoluez avec des poignées 4 lignes style revolution kite, si vous n’avez pas dans votre package de poignée avec échelles de nœuds, vous pouvez réaliser une échelle de nœuds à vos poignées pour régler la taille des lignes, avec vos poignée origine pas de soucis, vous pouvez évoluer facilement avec votre cerf-volant sans problème pour vous apprendre vos premiers gestes.

Les poignées sont en position horizontale ou presque et le corps et légèrement pivoté vers la gauche. Dans cette position du corps, le bras gauche reste libre pour être reculé ou avancé pour faire monter ou descende le cerf-volant en le gardant de côté. Vous pouvez voir sur la photo ci-dessus l’influence du mouvement du bras sur le cerf-volant. Le mouvement du bras gauche applique une tension sur la demi-aile haute. Selon la tension, le cerf-volant monte où ça descend.

C’est exactement l’inverse si le cerf-volant est tourné vers le côté gauche. Le corps sera un peu pivoté vers la droite et c’est le bras droit qui influencera sur la monté ou descente du cerf-volant.

Piloter le cerf-volant bord d’attaque vers le sol (en reverse) :

La position des poignées est la même que si le cerf-volant était bord d’attaque vers le ciel. Cependant, pour faire monter le cerf-volant en position reverse, il faudra désormais tirer sur les freins et non sur les lignes avant. Ce n’est pas chose facile. Ça viendra avec le temps. Il faut juste maîtriser le minimum en reverse pour pouvoir reposer le cerf-volant bord d’attaque au sol pour le maître en position de parking. Toujours est-il que si vous voulez évitez le crash au sol en position reverse, tirez les deux freins !

Un exercice à faire :

Le cerf-volant posé bord d’attaque face contre terre. Tirez les freins de manière que le cerf-volant décolle en reverse d’environ 50 cm. Essayez de maintenir le cerf-volant dans cette position-là. Si vous perdez le maintien du cerf-volant stoppé en reverse, reposez-le au sol et recommencez.

Si, parce que le cerf-volant est bloqué, une ligne coincée ou autre, vous devez revenir vers votre cerf-volant (une petite marche de la honte comme on dit) ne le faites surtout pas avec vos poignées en main. A coup sûr, vos lignes s’entortilleraient sur elles-mêmes et vous serez bon pour un gros démêlage. Plantez vos poignées dans le sol (les de freins vers le cerf-volant) grâce à votre piquet que vous aurez gardé dans une poche et ensuite vous pouvez aller vers votre cerf-volant.

L’échelle de nœud consiste à rajouter des brides avec des nœuds de 8 espacés d’environ 1.5cm sur les poignées. 4 brides en tout, 2 pour les avants, 2 pour les freins. Une bride commence par une boucle pour la fixer par tête d’alouette à la bride déjà présente sur les poignées et comprends environ 5 nœuds.

Cette échelle de nœuds permet d’affiner le réglage des lignes soit pour un léger défaut d’égalisage des lignes, soit pour rallonger ou raccourcir les lignes d’avants ou de frein.

Dans tous les cas, il est préférable d’avoir des lignes parfaitement étirées et égalisées. Je vous conseille au début de voler avec les lignes avant et les lignes de freins de même longueur. Par la suite vous trouverez un réglage qui vous convient mieux. Certainement en raccourcissant un peu les lignes de freins par rapport aux lignes avant. Dans ce cas-là vous aurez juste à reculer l’attache des lignes de freins sur l’échelle de nœuds. Votre taille de ligne de frein vous appartient. L’idéal est de vous sentir dans une position de poignets à l’aise quand le cerf-volant est en position stoppée bord d’attaque vers le ciel. Vous testerez différents réglages pour trouver cette bonne position.

Ce qu’il y a des sûr, c’est que des lignes de frein un peu plus courtes que les lignes avant facilite un petit peu le pilotage en position reverse.

Pour le choix des lignes :

Pour débuter, des lignes de 25 à 30 mètres sont sans doute préférables. La résistance des lignes entre 40kg-60kg convient parfaitement pour un cerf-volant 4 lignes.

Par la suite, des lignes d’une longueur de 35 à 37 m sont généralement la norme pour voler en team. Cette longueur permet d’avoir une plus grande fenêtre et peut avoir un avantage dans le très petit vent.

Quant aux poignées quads, vous pouvez évoluer avec d’autres poignées de type 4 lignes, type poignée revolution kite, il est préférable de garder les standards au début. Les poignées longues servent plus pour le free style car elles apportent plus de réaction sur les freins. En débutant, on a généralement tendance à faire des mouvements brusque, de poignées longues augmenterait les mouvements et n’apporteraient rien de bon.

Information hyper pratique pour vous bien débuter en 4 lignes:

Voici un lien sympa mis en place auprès de notre forum, ces différentes pages vous apporteront un max de bonnes infos

http://www.forum.cerfvolantservice.com/viewtopic.php?f=11&t=177

ATTENTION: NE JAMAIS voler à proximité de routes, aéroports, personnes ou animaux, voler par temps d'orage, voler dans des vents plus fort que ceux recommander par le fabricant de votre cerf-volant. Privilégiez un terrain dégagé, sans lignes électriques, loin des arbres qui masquent le vent, éloignez-vous le plus possible des promeneurs, soyez méthodique et prenez votre temps.