Comment bien débuter dans le power kite: choix de l'aile, buggy ou mountainboard

logocvsa_20161208152008

Comment choisir son aile de traction, son buggy ou son mountainboard et tous les conseils pour vous débuter dans la pratique du power kite.
Nous conseillons à tous les amateurs qui souhaitent découvrir la pratique du cerf-volant de traction ( voile 2 ou 4 lignes ) ces quelques éléments clés avant votre achat.

Également sur cette page des informations utiles pour vous débuter, notice de montage de votre voile, réglage de votre voile, comment égaliser une ligne, règle de sécurité, etc...:

Information importante: Toutes nos ailes de traction ne sont pas garantis par les fabricants ou les revendeurs au niveau de la casse que vous pouvez leur occasionner en cours de route, même lors des premières utilisations, ceci dû à une mauvaise manipulation, mauvaise utilisation, mauvais montage, bridage mal positionné, mauvais réglage de votre aile, utilisation dans un vent trop puissant par rapport à la surface de votre aile, un mauvais entretien, une aile peut se déchirer au niveau des caissons, ceci dû à la présence d'objets coupants au sol, etc.... Veuillez bien respectez votre matériel avant son utilisation, ceci n'est pas un jouet. Merci pour votre compréhension

INFORMATION PRATIQUE:

Les différents conseils ci-dessous sont très importants pour tous les utilisateurs ( enfants ou adultes ) si vous débutez et souhaitez découvrir la pratique de la voile de traction terrestre 2 ou 4 lignes.

La sécurité est très importante, ne perdez pas ce sens là et n'achetez pas n'importe comment votre future voile, informez vous et n'écoutez pas toujours les conseils de pratiquants pas toujours scrupuleux qui souhaitent parfois vous vendre des modèles d'occasion sans ce soucier du niveau de la personne, de son âge, de son gabarit et surtout de son niveau, également certains commerçant ne sont pas toujours de très bons conseils sur le choix de la surface ou du modèle, désolé de vous écrire ceci mais malheureusement c'est la réalité du terrain qui tombe tous les jours, un accident peut très vite arriver, ou n'y croit pas, mais le jour ou çà arrive, on se dit....

La sécurité en premier et ne faites n'importe quoi, en premier pour soit et autour de soit et ensuite pour votre voile, cette dernière peut très vite s’abîmer et se déchirer sans le vouloir, ceci dû à des scratchs frontaux, à une mauvaise utilisation dans une plage de vent trop forte, etc...

Ne vous croyez pas supérieur à un autre, restez humble et vous verrez que le plaisir est là.

Vous allez vous voir que nous parlons souvent de puissance du vent dans l'utilisation de votre voile.

Pour cela, si vous souhaitez découvrir la puissance et la vitesse du vent, utilisez un "anémomètre", plus d'infos ici sur ce lien de notre site web: information anémomètre

 

Information importante: Nous conseillons quand vous débuter et découvrez la pratique de votre voile, de débuter par des vents légers afin de ne pas vous faire surprendre et évitez tous problèmes de casse sur votre voile, lignes, barre ou poignée, kite killer et surtout pour vous, mieux vaut découvrir au début votre voile gentillement dans des vents légers afin de vous familiariser avec elle au lieu d'avoir des problèmes, une casse sur votre voile ou sur vos accessoires ne sont pas pris en charge en remboursement ou échange, etc....merci pour votre compréhension.

Les différents modèles proposés


Les voiles de traction se composent de différentes surfaces allant de 1m2 environ à plus de 20 m2

Elle se compose:

VOILE DE TRACTION 2 lignes

les petites voiles 2 lignes de taille de 120 à 150 cm sont des modèles spécialement destinés aux enfants ( au moins à partir de 8 ans ) ; même par grand vent, il n'y a pas de risque de les voir s'envoler ! attention tout de même à ne pas utiliser ce type de voile pour ces petits gabarits ( enfant de 8 à 10 ans ) par des vents de plus de 35 km/h, une utilisation pour adulte même par vent fort, il y aura peu de sensation de glisse ou de traction.

les voiles 2 lignes de dimensions de 170 à 210 cm, adaptables au moins à partir de 10 ans, attention tout de même à la pratique avec un enfant de - de 10 ans, par vent fort ( + de 30 km/h ), il y a un risque de traction assez rythmé.

Peu de sensation de glisse pour adulte même par vent fort.

les voiles 2 lignes de dimensions de 220 à 350 cm environ, adaptables au moins à partir de 12 ans, conseillées pour les gabarits de + de 40 kg, la traction peut-être assez nerveuse par vent moyen ( + 35 km/h ) pour les petits gabarits ( - 50 kg ), la plage de vent idéale et conseillée pour ces gabarits est surtout une utilisation dans une plage de vent de 2 à 5 Bft ( 15 à 30 km/ h ), pour les gabarits de 50 kg à 80 kg, il y aura peu de traction au bout des bras par vent moyen ( 25 km/h ) par contre une petite sensation de glisse arrivera par vent assez forts ( + 35 km/h ), pour les adultes aux gabarits de plus de 80 kg, ces voiles apporteront une petite sensation de glisse par vent fort ( + 35 km/h au moins ) mais ne vous attendez pas à des pures sensations de glisse ou de sauts avec ce type de voile pour ce type de gabarit, ou alors optez pour des voiles 2 lignes de plus grandes dimensions, nous vous conseillons principalement une utilisation d'une voile de traction terrestre type 4 lignes si vous souhaitez avoir plus de punch au bout des bras, une sensation de glisse, de saut et surtout plus de sécurité.

Les voiles de traction 2 lignes ne sont pas destinées pour une pratique du buggy, mountainboard, etc...

VOILE DE TRACTION 4 lignes non depower ( non border/choquer )

Sur cette partie nous vous apportons notamment les informations adaptées pour l'utilisation de votre voile selon sa plage de vent et sa surface.

Les plages de vents conseillées ci-dessous sont adaptées pour votre voile de type  lignes non depower, si vous recherchez des informations d'utilisation pour une voile depower, plus bas vous retrouverez les informations d'utilisation de plage de vent à utiliser pour une voile depower ( border/choquer ), nous avons notamment mis en place un tableau récapitulatif selon le poids du pilote et la surface de la voile depower.

Attention de ne pas acheter pour vos débuts des voiles de traction trop performantes, restez sur des voiles pour niveau débutant avec un bon compromis pour votre apprentissage et votre évolution, ne prenez pas le risque d'opter pour des voiles trop performantes ou trop grandes en surface, il y a un trop gros risque de danger et de non maîtrise.

Nous allons vous donner ci-dessous une réaction d'un de nos clients qui donne son avis sur la différence entre une voile "débutant" et une voile "perf" pour débuter et surtout donnant son avis sur le risque de danger et des erreurs à ne pas faire ( vu sur notre forum mis en ligne sur notre site web ):

"Une voile moins sujette à des réactions violentes et/ou imprévisibles. Le meilleur exemple est la fermeture/réouverture pleine fenêtre dans un vent irrégulier. Avec une Beamer par exemple ça passe, avec une voile au profil plus perf ( Reactor, Century, Toxic, Z2.....), tu peux assez facilement te faire éjecter si tu n'as pas l'habitude de la gérer aux freins.


Un autre exemple, ce sont les manœuvres comme les empannages. Avec une voile typée débutant, ça passe facilement même en ne s'occupant que des avants. Avec une voile au profil perf, si tu ne la cales pas aux freins, c'est papillon assuré et tu ramasses un torchon au sol.
Il vaut mieux se faire la main sur une voile débutant et apprendre tous les petits trucs ne serait ce que pour éviter de se décourager et passer son temps à ramasser sa voile au sol et démêler les lignes."

Ce n'est pas le prix qu'il faut toujours regarder mais la qualité de votre voile et l'adaptation selon votre niveau, votre gabarit et surtout selon la plage de vent que vous souhaitez évoluer ( vent fort, vent moyen ou faible vent )


Ci-dessous vous trouverez quelques modèles sympathiques que nous vous conseillons fortement.

Les voiles 4 lignes de petites tailles ( 1 à 2 m 2 ) : peuvent être pilotées par tout public mais à partir d'un âge mini de 12 ans nous trouvons, attention tout de même pour les petits gabarits ( - 40 kg ) par des vents de plus de 30 km/h, il y a un risque de traction assez fort, pour les gabarits de 40 kg et plus, vous pouvez utiliser ces dernières dans une plage de vent de 2 à 6 Beaufort sans problème, dès que le vent atteindra les 35 km/h une sensation de glisse et de pression au bout des bras se fera ressentir avec une voile de surface de 2m2 environ.

Nous conseillons fortement l'utilisation de ces voiles ( 2 m2 ) pour les adultes pour une plage de vent de plus de 30 km/h au moins, des sensations de glisse et de traction seront au bout des bras. Par vent plus légers ( -30 km/h ) les voiles de surfaces de 2 m2 ont peu de pression.

Les surfaces de 3 à 4.5 m2,

Ce sont les surfaces de voiles les plus utilisées et souvent les premières surfaces conseillées pour débuter pour un adulte au gabarit moyen ( 60 à 85 kg ).

Elle sont utilisables principalement pour les gabarits d'au moins 50 kg, utilisées principalement pour la traction par vent moyen ( 2 à 4 Bft : 15 à 30 km/ h ), ce sont les tailles les plus conseillées pour débuter et découvrir les premières joies de la traction pour un pilote ayant un poids de 55 à 85 kg environ. Pour ces gabarits moyens, n'utilisez pas ces voiles dans des vents de plus de 30 km/h environ, il y a un risque de non maîtrise de la voile.


Les gabarits de 85 à 120 kg peuvent utilisés ces voiles de traction sans problèmes sur une plage de vent de 15 à 35 km/h environ, mais la sensation de glisse apparaîtra dans des vents de 25 km/h au moins, par contre n'utilisez pas ces voiles dans des vents de plus de 35 à 40 km/h pour ce type de gabarit, il y a risque de danger de non maîtrise.


Les voiles de 5 à 7 m2 sont utilisées principalement pour la traction par vent faible à moyen ( 1.5 à 3.5/ 4 Bft : 10 à 20 / 25 km/ h ) pour les gabarits moyens ( 60 à 85 kg )

Attention pour ceux faisant un poids inférieur à 75 kg et utilisant une surface de plus de 5m2, à ne pas être surpris à partir de 3 Bft ( 20 km / h environ ).

Les gabarits de 90 à 120 kg peuvent utiliser cette surface sur une plage de vent de 15 à 30 km/h environ, la sensation de glisse se fera dans des vents de 25km/h environ, un conseil ne dépasser pas les vents de plus de 30 à 35 km/h .


Les voiles de plus de 8 m2, sont des monstres de puissance utilisés pour la traction par vents très faibles ou pour une utilisation pour des engins spécifiques (bateaux, planches ou buggy) dans des conditions spéciales de vents faibles ( 8 à 20 km / h maxi selon la surface ). Ce sont principalement des voiles devant être utilisées par des adultes


Pour résumer:

Les voiles de 2 m2 et moins sont surtout conseillées pour une utilisation par vent fort 3 à 6 Bft.

Les voiles de surface moyenne de 3 à 4.5 m2 sont adaptées pour des vents de 2 à 4 Bft, ce sont les tailles les plus conseillées pour débuter dans la pratique avec une aile de traction terrestre 4 lignes.

Les surfaces de 5 à 8 m2 environ, pour les vents légers ( 1 à 3 Bft )

Évitez d'acheter des ailes trop bons marchés, vous risquez d'être très limité dans votre base d'apprentissage et de perfectionnement et vous risquez d'avoir une aile trop bas de gamme pour vous apprendre, optez plus pour une aile destinée pour vous débuter au caractère facile et à l'utilisation simple. Et surtout ne voyez pas trop grand dans votre tête, c'est un sport à risque et nous ne sommes pas là pour frimer devant les autres, il y a largement du plaisir mais on respecte le matériel.

Sans vouloir se répéter, n'achetez pas n'importe comment votre future voile, informez vous et n'écoutez pas toujours les conseils de pratiquants pas toujours scrupuleux qui souhaitent parfois vous vendre des modèles d'occasion sur des forums ou sites webs sans ce soucier du niveau de la personne, de son âge, de son gabarit, le plus souvent nous voyons des personnes vendent des voiles d'occasions uniquement pour récupérer de l'argent, mais ne font pas attention au modèle qu'ils vendent et proposent bien souvent des voiles trop performantes, également certains commerçant ne sont pas toujours de très bons conseils sur le choix de la surface ou du modèle, désolé de vous écrire ceci mais malheureusement c'est la réalité du terrain qui tombe tous les jours, un accident peut très vite arriver, ou n'y croit pas, mais le jour ou çà arrive, on se dit...

Pour revenir sur les voiles d'occasions, ces dernières sont très sympathiques pour leur prix, mais souvent nous rencontrons des remarques de part leur acheteurs, n'ont-elles pas été modifiées par leur ancien propriétaire au niveau du bridage ?, les lignes livrées sont-elles bien adaptées ?, la voile est-elle de bonne qualité ?, la notice d'utilisation est elle fournie avec ?, nous constatons souvent des casses de caissons, de bridage, etc...sur ce type de produit vendu en occasion, malheureusement, voilà quelques remarques importantes.

aUTRES INFORMATIONS A PROPOS DES VOILES ( kites )

Tout les modèles de power kites, ne sont pas uniquement utilisés pour généré de la puissance, il utilise simplement le principe de Bernoulli. En des termes simples, cela signifie que la surface supérieure doit être plus longue que la surface inférieure, avec cela un dépression ce crée sur le dessus du kite ce qui crée la portance. C’est exactement ce qui se passe au niveau d’une aile d’avion. La portance, combinée avec le vent et la vitesse crée une puissance.
Les kites sont conçus pour fonctionner dans une plage de vent, en fonction aussi du poids du rider. Ce qui veut dire que si vous voulez rider dans toutes les conditions , il faut faut bien plus qu’un seul kite, ce qu’on appelle un quiver. Les kites modernes se répartissent en deux catégories, les kites gonflables et les kites à caissons.

LES KITES À CAISSONS

Les kites à caissons utilise le vent pour se gonfler, et ils gardent aune forme aérodynamique, de la même façon que les parachute modernes. Le kite possède deux surfaces, une supérieure et une inférieure, la forme est définie par la corde (figure 1). Le bord d’attaque est la première partie en contact avec le vent. Les caissons permettent au vent de passer à travers le kite. Les matériaux utilisés permettent de garder une pression constante dans le kite jusqu’à l’oreille afin de pouvoir faire tourner le kite de façon constante.
Les kites à caissons peuvent être contrôlés de deux façon, soit avec une barre soit avec des poignées. La plupart des kites peuvent être contrôlés par les deux systèmes, il ne résulte que d’un choix personnel. Il existe tout de même des conceptions n’acceptant que l’utilisation d’une barre.

KITES À 2 LIGNES

Ils n’utilisent que deux lignes, avec une lignes pour chaque mains, comme un simple cerf-volant delta. Le fait de tirer sur une ligne change la forme du kite ce qui permet de faire tourner le kite à droite ou à gauche. La simplicité d’utilisation de ces kites, permet une découverte du monde du power kite.

KITES À 4 LIGNES

Ces kites fonctionnent de la même façon que les kites deux lignes, mais deux lignes supplémentaires sont connectées au bord de fuite. Ces lignes, souvent appelées lignes de frein, permettent de considérablement changer la forme du kite. Ils sont souvent utiliser avec des poignées, une barre peut être adaptée sur le kite mais tout les avantages des quatre lignes sont alors perdus. Kite Depower

KITE DEPOWER ( BORDER/CHOQUER )

Ces kites sont toujours équipés d’une barre, et équipée de cinq lignes. Les lignes ne permettent plus uniquement de changer la forme du kite mais aussi de faire varier l’angle d’incidence du kite. L’incidence à un impact direct sur la puissance générée par le kite. Le riders peut agir sur cet angle de deux façon différentes:

• pousser ou tirer la barre afin d’ augmenter ou diminuer la puissance.

• Régler le trim pour changer la puissance globale que le kite peut produire.

Pour finir l’utilisation d’un harnais est indispensable pour faire voler le kite.

Plage de vent à utiliser pour les voiles depower ( border / choquer ) selon votre surface de voile et votre gabarit:

Le tableau ci dessous vous donnera un élément de réponse en fonction de votre poids et du vent moyen .

Avec la pratique vous arriverez à augmenter la plage d'utilisation de votre aile.  Mais n'oubliez pas, il y aura toujours des journées où le vend ne sera pas assez fort ou trop fort pour votre taille de votre voile et/ou votre niveau de pratique! Alors restez humbles devant les éléments et ne sortez pas sur-toilés, chaque surface a sa propre plage de vent adaptée à elle.

KITES GONFLABLES

La gamme de kites sur le marché est aujourd’hui très importante, il est très difficile de différencier un kite d’un autre, pour tel style de navigation.
Les kites gonflables sont essentiellement conçus pour être utiliser sur l’eau, ces kites sont équipés de chambres à air qui forment le bord d’attaque et les lattes. Elles sont gonflées par le biais d’une pompe, avec une certaine pression pour rendre le kite rigide et aérodynamique. Avec un bord d’attaque gonflable le kite peut flotter sur l’eau en cas de chute dans l’eau. Une certaine technique permet de ré décoller le kite très facilement. Ces kites sont équipés d’une barre comme les ailes à caissons depower et ils sont équipés du même trim. Ces kites sont divisés en deux catégories:

C-KITES

Les kites C shaped sont considérés comme les kites originaux. Ils ont d’excellentes performances et un feeling direct dans la barre. Ils sont équipés de 4 lignes et une 5éme lignes de sécurité. Ces kites peuvent avoir une plage de vent plus restreinte, ce qui implique un quiver assez large pour kiter dans toutes les conditions.

HYBRID/ FLAT/ SLE/ BOW KITES

Ces kites ont une forme plus aplatie, un comme comme les ailes à caissons. Grâce à cette forme, l’angle d’incidence peut être modifié beaucoup plus, avec la possibilité d’avoir un depower complet. Ces kites sont super pour les débutants et tout ceux qui veulent progresser en toute sécurité. Ils sont aussi super pour le ride de-hooker et les moves de freestyle. De plus en plus de top rider utilise ces kites.

Bien qu’il ne soit pas conçu pour être utilisé pour le landkite, pas mal de rider préfèrent les utiliser pour leur performances. Nous recommandons d’utiliser ces kites sur l’eau puisque sur la terre les chocs entre le kite et le sol ne sont pas les même et peuvent dégrader voir détruire le kite rapidement.

Qu’est ce que le Mountainboard ( MTB ? )

Les planches ont été tout d’abord conçues pour retrouver la sensation du surf des neiges. La conception de planches de cette taille vous permet de continuer à faire des courbes même quand la neige est fondue. Accrochez vous au kite, et vous découvrirez un monde de glissade, de puissance , de hauteur en apprenant comment le cerf volant peut vous portez dans les aires, ce qui vous permettra de faire de gros aires et vous ouvrira le monde du freestyle.

 

Qu’est ce que le Buggy?

Utiliser le vent et accélérer à plus de 70 miles, quelque soit le terrain sur lequel voue êtes. Le buggy est tout terrain il vous suffit d’avoir une kite et un peu de vent pour vous amuser.

Le Freestyle est le plus populaire avec des buggy léger et compact qui rentre facilement dasn une voiture. Les mouvements de freestyle sont rapide ce qui sous entent un matériel qui le soit aussi.

CHOIX DE VOTRE MODÈLE POUR VOUS BIEN DÉBUTER:


Nous vous conseillons les voiles ci-dessous pour vous démarrer facilement et surtout vous permettre de progresser et aussi de pouvoir aller plus loin dans votre pratique comme le buggy, le mountainboard, le snowkite...

Ces voiles sélectionnées sont à caractère non commercial, mais surtout par principe de choisir une voile adaptée à vos besoins et à votre niveau de débutant:

Regardez de plus près sur notre shop en ligne, rubrique catalogue voile de traction terrestre, les modèle suivants:

Beamer ( HQ Kites ),

Magma ( Elliot ),

Hornet ( Peter Lynn )

Urban Cruiser ( Siegers Vliegers )

Uniq Quad ( Peter Lynn )

Buster Soulfly Pro ( PKD )

Alpha ( HQ kites )

Cross kites quattro ( cross kites )

Juste pour information, pour la petite pub, sur notre shop en ligne ou sur notre boutique basée à Stella-Plage, les modèles Beamer, Magma, Hornet, Uniq Quad, Urban Cruiser sont les plus plébiscités par nos clients à l'heure d'aujourd'hui.

Personnellement évitez de débuter avec des voiles intermédiaires ( Lava, Toxic, Reactor... ) ces voiles sont tout de même plus conseillées pour des niveaux non débutants mais plus pour des pilotes ayant déjà une bonne petite maîtrise de pilotage.

Ce sont de très très bonnes voiles, mais conseillée pour un niveau plus intermédiaire que pour débuter

Dès que vous aurez atteint un bon petit niveau, c'est à dire une bonne maîtrise de votre voile, ( vol dans tous les sens, adaptation au freinage et accélération de votre voile, décollage à l'envers de votre voile, freinage en milieu de fenêtre, etc... ) là vous pourrez acquérir une voile plus performante de ce style.

A chaque utilisation de votre voile, n’oubliez pas que c’est toujours le vent qui commande.


Même une petite voile est très puissante et rapide par grand vent.


Petits conseils sympas: Nous vous conseillons l’utilisation de lignes en dyneema et de poignées quatre lignes pour le pilotage avec si possible un harnais.

En deux lignes utilisez des poignées sangle renforcée.

Sur neige ou en montainboard n’oubliez pas que la friction est moindre et que vous devez pouvoir vous arrêter.

Le casque de protection est aussi très conseillé pour la sécurité.


Attention aux voiles achetées en occasion sur des sites webs qui n'ont rien à voir avec la vente et les conseils dans le cerf-volants, le plus souvent ces voiles ont des problèmes, ce sont des voiles non conformes à la sécurité, dangereuses et bien souvent pas adaptées pour évoluer dans la sécurité.

 

Barre de contrôle 4 lignes ou poignée quad avec une voile 4 lignes ?

Pour le choix poignée ou barre de contrôle, si vous évoluez avec des voiles type Beamer, Magma, Reactor, Lava.... optez pour le pilotage poignée quad, vous aurez un meilleur contrôle et une meilleure gestion de la voile du côté accélération et freinage, en évolution avec une barre de contrôle on perd  dans la qualité de freinage de la voile.

Maintenant découvrez petit à petit, il vous faudra sûrement 1 ou 2 surfaces de voile pour complémenter par la suite le manque de vent ou une évolution par vent plus rythmé selon le modèle que vous serez parti au départ.

 

Si vous souhaitez évoluer avec un barre de contrôle 4 lignes, certes c’est plus pratique en évolution en pratique mountainboard, mais comme nous l'informons plus haut avec des voiles type 4 lignes comme une Beamer, Magma….on perd tout de même dans la qualité de vol surtout dans le freinage de la voile par contre c’est vrai que l’on gagne un peu en aisance, dans ce cas optez pour une barre de contrôle 4 lignes non depower surtout, exemple la barre de contrôle 4 lignes Peter Lynn ou la barre cross over Peter Lynn ou la barre border/choquer inversé ou la barre de contrôle 4 lignes wolken + largeur qui vous permettra d’avoir une gestion de la voile facile et surtout une barre vous permettant de pouvoir être adapter à un harnais comparé à des barres de contrôle moins chers en prix qui ne sont pas fourni avec le kit pouvant être adapté sur un harnais.

 

Après si vous vous sentez à l’aise en pratique mountainboard,  on vous conseille fortement de regarder de plus près les voiles depower ( border/choquer ) comme les modèles Plasma, Apex, Montana.... là vous aurez une voile très pratique, très à l’aise et très évolutive en pratique mountainboard, le top du top en mountainbaord, mais le budget n’est pas le même et quand on débute et que l'on n’a pas encore le niveau de pratique , mieux vaut débuter avec des voiles simples, moins chers en prix et facile d’utilisation et monter petit à petit les échelons

 

Conseil pour la pratique du mountainboard ou du buggy

 

Quel modèle de mountainboard choisir:



Les modèles de mountainboards sélectionnées ci-dessous, sont à caractère non commercial, mais surtout par principe de choisir un board adapté à vos besoins et à votre niveau de débutant:

Si vous débuter et que vous avez un gabarit inférieur à 75 kg, le modèle Core, Flyer et Kicker de la gamme Kheo et Sirius de la gamme Libre sont très bien adaptés pour la pratique ballade, si vous souhaitez réaliser des sauts, optez pour un modèle comme les séries de mountainbaord Zebra ou la série Libre Long Rider.

 

Votre gabarit est compris entre 70 et 85 kg environ:

Les modèles Bazik ( Kheo ), Kicker, Flyer ( Kheo ), Core ( Kheo ), Assassins et Thief ( HQ kites ) sont très bien adaptés, ils vous permettront de pouvoir vous balader et de commencer les sauts.

 

Si vous débuter et que vous avez un gabarit inférieur à 75 kg, le modèle Core et Kicker de la gamme Kheo et Sirius de la gamme Libre sont très bien adaptés pour la pratique ballade, si vous souhaitez réaliser des sauts, optez pour un modèle comme les séries de mountainbaord Zebra ou Bazik ou la série Libre Long Rider.


Vous faites plus de 90 kg, nous vous conseillons fortement les modèles de la série Zebra, Thief, Bazik et Long Rider, il seront les mieux adaptés à votre gabarit pour une pratique ballade et saut.

Quel buggy pour débuter:

Le modèle de la gamme Peter Lynn sont très bien adaptés pour débuter avec du bon matériel solide et fiable, il convient à tout type de gabarit, c'est le buggy le plu connu et le plus vendu à l'heure d'aujourd'hui pour ceux qui débutent.

Vous souhaitez un modèle un peu plus confort, le buggy Zebra ou V Max de la marque Libre sont très bien également.

Également le modèle ZEBRA KITE en buggy est un super rapport qualité / prix à ce jour


ATTENTION LE GONFLAGE DES ROUES DE MOUNTAINBOARDS DOIT ÊTRE FAIT A UNE PRESSION MAXI DE 2 KGS.



TOUTES DÉGRADATIONS DE LA JANTE SUITE A UNE SURPRESSION NE SERONT PAS PRISES EN GARANTIE


REGLE DE SÉCURITÉ:

NE JAMAIS:voler à proximité de routes, aéroports, personnes ou animaux, voler par temps d'orage, voler dans des vents plus fort que ceux recommander par le fabricant de votre cerf-volant.

Le port du casque est conseillé pour la pratique du buggy

Pratique mountainboard : Port de protection conseillé aux mains, genoux, coudes et tête lors de l’utilisation de votre APPAREIL, casque très conseillé

Ne convient pas aux utilisateurs de moins de 35 Kg

Attention: pour les débutants, il est recommandé de commencer par vent faible et adapter la surface de la voile suivant le vent.

Le mountainboard est un engin hybride, mélange subtil d'un snowboard, d'un skateboard et d'un VTT ou d'un BMX. Grâce à cela, la pratique se rapproche de ces sports: descente, freeride, freestyle. Un mountainboard s'utilise sur tout type de terrain: herbe, terre, bitume, sable (attention, sable dur uniquement!) ou même skateparks , le mountainboard comporte quatre roues, montées sur deux essieux (trucks), un plateau central sur lequel sont montés des footstraps. Ceux-ci permettent au rider de rester solidaire de la planche lors de la pratique sur terrain accidenté

9 PRINCIPE ESSENTIELS A RESPECTER:


· Ne pratiquez pas dans les zones réservées à une autre activité (baignade…) ;

· Veillez à ce que le public ne traverse pas la zone de montage, de mise en l’air des ailes et de mise à l’eau ;

· Le port d’un casque est vivement conseillé,

· Choisissez votre voile en fonction de la force du vent et de son évolution,

· Équipez votre aile d’un système de largage de la voile (leash) permettant de réduire instantanément la traction, tout en empêchant la perte de la voile ;

· Tester le bon fonctionnement du système de sécurité des ailes à terre avant le départ ;

· Ne pratiquez ni par vent de terre ni en cas d’orage, surveillez la météo ;

· Informez-vous auprès des clubs sportifs qui proposent cette activité. Volez loin des lignes électriques, des aéroports, des regroupements de gens, des routes, des bâtiments, des arbres, des véhicules, .
* Ne volez jamais pendant un orage ou lorsqu'il y a du tonnerre ou des éclairs. Ne volez pas à la veille d'une tempête.

Ne jamais voler au-dessus d’autres personnes ou de tout obstacle
* Apprenez rapidement quelles sont vos limites, vous n'aurez que plus de plaisir.
* Les cerfs-volants de sport et de traction peuvent générer une grande puissance, il est donc préférable pour un enfant ou pour une personne non initiée d'utiliser ce type d'engin sous la supervision d'une personne responsable et capable de bien évaluer la situation.
* Nous recommandons fortement de toujours utiliser un équipement de sécurité adéquat (casque, gants, protège coudes, protège genoux)
* L'utilisation d'un harnais lors de la pratique du cerf-volant de traction est recommander. Il permettra de ne pas vous épuiser et d'augmenter votre temps de pratique.

Faites vos premiers pas dans des vents légers, des vents trop forts peuvent être des facteurs de dangers potentiels

Vous devez avoir le contrôle de l’aile lors de chaque utilisation, en cas de problèmes lâchez immédiatement l’aile après avoir évaluer les risques, ne volez pas trop proches des autres


DESCRIPTIF DU VOL / MONTAGE

DE VOILE DE TRACTION 4 lignes et PRINCIPE DE VOL.

 

ATTENTION:

Votre voile n’est pas garantie des dégâts que vous pouvez lui occasionner. Évitez à tout prix de crasher l’aile frontale-ment, avec les prises d’air dirigées vers le sol, il peut se former une forte pression pouvant déchirer les caissons. Maintenez votre équipement en parfait état. Si l’aile est mouillée, elle doit être nettoyée à l’eau claire et séchée. Prenez garde aux objets acérés tels que coquillages ou poteaux et ne posez pas l’aile dessus. Faites attention au sol, aux objets coupants type verre cassés, branche…ces derniers peuvent occasionner des dégâts sur le bridage, le tissus…

Attention, également à ne pas croiser vos lignes trop souvent ou de mélanger vos lignes de traction ou de freins, surtout ne faites pas évoluer votre voile dans une plage de vent trop puissante par rapport à la surface indiquée.

Une voile de traction n’est que garantie que sur son vol, mais pas des dégâts pouvant arriver même sur une voile neuve. Avant d’utiliser l’aile comme un engin de traction pour le buggy, mountainboard….il faut maîtriser le pilotage de l’aile correctement en solo.

Conseil pour bien débuter:


Le choix d'une voile se fait suivant votre poids et selon la pratique que vous souhaitez ( buggy, traction terrestre, etc...). Nous conseillons régulièrement des voiles de tailles de 3 à 5,5 m2 pour débuter, ceci permet d’évoluer dans une plage de vent de 2 à 4 Bft ( 12 à 30 km/h )).

Sortez-la voile de son sac, placez ce dernier(sac) en lieu sûr. Déposez la voile de Traction sur le sol et déroulez la ''au vent''. Ainsi vous verrez, la voile avec toutes ces brides, les poignées et les 4 lignes, ces dernières sont enroulées sur les plaquettes de rangements appelées également winder. Ouvrez l' aile.

Attachez les fils par un nœud type tête d'alouette( voir photo en fin de documentation )

Les fils les plus gros ( souvent ceux ayant une résistance de 140 à 220 kg ) sont attachés sur les brides hautes, ont les appelles souvent les lignes de traction ( traction, accélération ), les fils les plus fins ( résistance de 60 à 120 kg environ ) sont attachés sur les brides basses ( freins ), appelés lignes de freins.

Attention, avant de voler, vérifier bien et égalisez bien les 4 lignes, c'est à dire vérifier les longueurs des 4 lignes

Nous conseillons afin de bien régler votre voile, de régler comme suit : en moyenne les fils des brides basses ( freins ) sont régulièrement plus longues de 20 à 30 cm vis à vis de ceux des brides hautes ( traction ). Le réglage est spécifique à chaque pilote, vis à vis de la traction et du freinage qu'il désire. Pour régler une ligne, il suffit d'enlever au niveau de la boucle finale le nœud, on fait coulisser le fil à travers la gaine, puis après le bon réglage, la boucle doit être remise. Si vous avez des problèmes avec la ligne qui se détache, pour enfiler le fil à travers la gaine, il suffit de s'aider d'une aiguille. Vérifiez bien qu'il n'y a pas de nœud dans les lignes avant de voler. Vérifiez que vous avez la bonne poignée (droite) dans la bonne main (droite). Si vous avez à "démêler", faites le toujours en tenant les poignées en position "frein". Lorsque bien rangé, il ne devrait pas y avoir de mélange dans vos lignes. Les "avants ( lignes traction )"et les "freins" sont toujours de couleurs différentes afin de bien les différencier. Attention, l’exemple donné avec des lignes plus courtes sur le haut n’est qu’un schéma de réglage, ceci se réalise plus facilement en pratique, selon la voile, la surface, le vent, le type de vol du pilote…

Vous êtes "vent de dos" et prêt à voler, alors tenez les poignées en position "frein" et placez vos index sous les "avants" et d'un mouvement circulaire vers le haut, tirez sur les deux poignées en prenant bien soin de ne pas agir sur les freins. Votre cerf-volant se retrouve alors en vol au dessus de vous. Tenez les poignées fermement tout en gardant une certaine souplesse dans le mouvement. Pour "piloter" votre voile de Traction, vous n'avez qu'à tirer sur un frein à la fois en effectuant un mouvement circulaire vers le bas avec une des deux poignées. Dès que le virage est amorcé, relâchez le frein et refaites la même manœuvre avec l'autre main. Voila, vous avez effectué vos premiers virages. Au début, faites des manœuvres haut dans le ciel et par vent léger. Faites des 8 à l'horizontal dans le ciel. À cette étape, il est important de bien comprendre les réactions de votre voile de TRACTION et non pas de rechercher la puissance maximale. Vous n'aurez besoin que de quelques minutes afin de comprendre les principes de base. Plus vous volerez à l'horizontale et plus la traction sera forte. Effectuer un arrêt Lorsque vous voulez arrêter votre cerf-volant de voler, vous n'avez qu'à tirer simultanément sur les deux freins. Ceci aura pour effet de 'décrocher' ce dernier et il descendra par le fait même jusqu'au sol. À condition bien sûr de maintenir en frein. Entraînez vous ainsi à faire des arrêts-départs, cela vous sera très utile lorsque vous sortirez par des conditions plus fortes.

Phase de découverte Poser la voile au sol sur son dos et observer comment elle est bridée. La voile comporte différentes bride ( fils ) de freins (les bas) avec divers petits nœuds d'arrêts et différentes brides principales (les brides hautes). Ces brides et permet de modifier plusieurs paramètres de vol de la voile.

Information réglage:

Déployez toujours les lignes de vol face au vent, Vérifier toujours que les lignes soient correctement fixées sur le bridage et sur les poignées et en aucun cas inter changer les côtés gauche et droite, respectivement les lignes de traction ( plus grosses ) et les lignes de freins ( plus fines ). Régulièrement sur le bridage de frein, une échelle de nœuds permet d’ajuster l’aile grâce à différents points d’attache. Le bridage est réglé de telle manière à garantir un bon contrôle de l’aile par le frein pour une longueur identique des lignes de vol.

Autres conseils: la zone de vol d’un cerf-volant ou d’une aile de traction est appelée la fenêtre de vent. Au milieu de la fenêtre de vol, l’aile développe sa traction maximale, vers le bord de fenêtre, la traction diminue. La position initiale et d’attente se trouve au zénith, directement au dessus du pilote. Au décollage, faites voler l’aile tout droit à travers la fenêtre de vol jusqu’au zenith, lors de cette phase de vol au zénith, l’aile déploie sa traction maxi, il faut donc contrôler avant le décollage si les lignes sont correctement disposées selon la direction du vent et si la taille de l’aile correspond à la plage de vent indiquée. Les poignées sont tenues par leur extrémité supérieur, les lignes de freins ( plus fines ) pendent librement. Tirez simultanément sur les poignées pour faire décoller l’aile. Si le vent est faible ou modéré, il faut reculer et tirer sec. L’aile décolle et vole droit au zénith. Corriger la trajectoire en tirant sur les poignées. Si le vent est fort pour la taille d’aile sélectionnée, vous pouvez faire décoller l’aile à partir d’une bord latéral de la fenêtre de vol. Il faut prévoir un assistant pour tenir l’aile. La traction de l’aile est beaucoup plus réduite au bord de la fenêtre de vol, ce qui permet de décoller sûrement et en douceur.

Lorsque vous tirez sur une poignée, l’aile tourne du même côté, ainsi lorsque vous reculez la poignée droite, l’aile effectue un virage à droite, si vous reculez la poignée gauche, l’aile tourne vers la gauche, lorsque les poignées sont au même niveau, l’aile vole droit.

Atterrir : lorsque vous basculez les extrémités inférieures des 2 poignées vers vous, vous tirez sur les lignes de freins, à partir d’un certain point, l’aile perd sa traction verticale et commence à reculer et peut ainsi atterrir. Quand le vent est fort, vous pouvez atterrir l’aile sur le bord de la fenêtre de vol ou la traction est moindre.

Réglage arrière:fenêtre un peu réduite, traction plus importante en centre de fenêtre, stabilité en haut et bord de fenêtre accrue.

Réglage avant: vitesse plus élevée, fenêtre plus large, traction plus importante en bord de fenêtre, stabilité en haut et bord de fenêtre diminuée.

Choisir sa configuration de vol Les voiles été conçues pour voler en configuration 4 lignes, mais il est possible de voler en 2 lignes, il suffit simplement de rattacher les brides hautes et basses de chaque côté ensemble. En buggy, la voile sera utilisée de préférence en mode 4 fils montés sur les poignées type de traction 4 lignes. Longueur des fils: 30 m pour débuter. Résistance suivant la superficie de la voile ( de 80 kg à 170kg pour les freins et 135 à 220kg pour les hauts. Par vent fort, on pourra utiliser des jeux de fils plus courts (10 à 20 m). Par vent léger on utilisera des jeux plus longs ( plus de 30 m ) et un peu plus fins ( 80kg pour les freins et 100 à 170kg pour les hauts, selon la superficie de la voile ).

Montage 4 fils Connecter les 2 fils principaux par une tête d'alouette et les freins sur les collecteurs de freins. Tester la voile dans un vent léger.

1° Symptôme : la voile vole correctement. Génial!

2° Symptôme : la voile.refuse de décoller. Les fils du haut sont probablement trop longs. Solution: Dans ce cas, rajouter des nœuds simples sur les 4 bouts des poignées. Ces nœuds permettront d'affiner les réglages en calant les fils dessus ou alors régler plus sur l'avant ou l'arrière au niveau des brides basses de la voile. Déplacer le nœud de réglage sur la corde supérieure des poignées de façon à raccourcir les fils du haut et tester une seconde fois la voile.

3° Symptôme : La voile est impossible à redescendre. Les fils des freins sont probablement trop longs. Dans ce cas, déplacer les nœuds de réglages sur les bouts de freins des poignées de façon à raccourcir les freins.

Conseil: pour être sûr d'un réglage optimum, mettre la voile à l'envers sur le bord d'attaque, si elle refuse de remonter en marche arrière, les freins sont encore trop longs, les raccourcir jusqu'à qu'elle accepte de remonter de quelques mètres. Si malgré cela la voile ne vole pas correctement, les fils sont probablement de longueur trop différentes. Il faut alors vérifier les longueurs de fils et les ajuster si nécessaire.

ENTRETIEN:

Ne pas entreposer humide dans son sac.
* Ne pas laisser au soleil pour de longues périodes si vous ne volez pas.
* Ne compressez pas inutilement le cerf-volant dans son sac.
* Pour le nettoyage, n'utiliser qu'un linge humide sans aucun agent nettoyant.
* Bien rincer après usage si vous volez en bord de mer et que le matériel a été
en contact avec l'eau salée.*
* Si des dépôts de sable se retrouvent dans les ''caissons'',videz ces derniers.
* Vérifiez vos 'lignes et brides régulièrement afin de déceler de possible points d'usure.
* Les petits trous et les accrocs (- de 3 cm) peuvent être réparer avec un spi autocollant.


Règles de sécurité

· Volez loin des lignes électriques, des aéroports, des regroupements de gens, des routes, des bâtiments, des arbres, des véhicules, .
* Ne volez jamais pendant un orage ou lorsqu'il y a du tonnerre ou des éclairs. Ne volez pas à la veille d'une tempête.

· Ne jamais voler au-dessus d’autres personnes ou de tout obstacle
* Apprenez rapidement quelles sont vos limites, vous n'aurez que plus de plaisir.
* Les cerfs-volants de sport et de traction peuvent générer une grande puissance, il est donc préférable pour un enfant ou pour une personne non initiée d'utiliser ce type d'engin sous la supervision d'une personne responsable et capable de bien évaluer la situation.
* Nous recommandons fortement de toujours utiliser un équipement de sécurité adéquat (casque, gants, protège coudes, protège genoux)
* L'utilisation d'un harnais lors de la pratique du cerf-volant de traction est recommander. Il permettra de ne pas vous épuiser et d'augmenter votre temps de pratique.

· Quand vous avez terminé ; détachez toujours les lignes du cerf-volant avant de les rembobiner



Comment égaliser vos lignes dynnema ?

Vos lignes de votre voile peuvent s'étirer pendant votre séance de vol, même lors d'une première utilisation avec une ligne neuve nous vous conseillons fortement de bien vérifier l'égalisation de vos lignes de commande, elles doivent être de même longueur pour celles de droites et de gauches, ces dernières peuvent sans le vouloir avoir une différence de longueur.

Truc pour gaîner les lignes

Étape n°1 : Dérouler les lignes et accrocher les sur un piquet ou un crochet,

Étape n°2 : Il est recommandé de protéger les boucles avec une gaine de Dacron de environ 30 cm de longueur. Il est conseillé de faire un nœud en 8 ou un double nœud. Pour pré-égaliser les lignes tendre les lignes après avoir noué l'extrémité de la gaine, exercer la même pression sur chaque ligne pour que les lignes aient la même courbure. Marquer les deux lignes d'un coup de feutre, ce point devra être en dehors de la gaine, il servira de point de repère pour rabattre le nœud de maintien de la gaine.

Étape n°3 : Après avoir rabattu le nœud sur le point de feutre effectuer le nœud en 8, bien le bloquer.

Étape n°4 : Il ne reste plus qu'à vérifier que les lignes sont bien de même longueur.. Mais un simple bâton ou l'on passe les boucle et où l'on regarde si les lignes ont la même courbure peu aussi être utilisé. Dans tous les cas, un vol propre ne pourra se faire que avec des lignes n'ayant pas plus de 5 mm de différence.

Votre ligne a une différence, enlever le nœud de la gaine de votre ligne, vous pouvez vous apperçevoir que votre ligne est enfilée dans une gaine, tirer doucement alors sur le fil pour l'égaliser. Pour gaîner une ligne, il vous suffit d'utiliser une aiguille type à canevas, vous enfiler votre fil à travers le petit trou de votre aiguille et ensuite vous enfiler le tout dans votre gaine, retirer l'aiguille, puis n'oubliez pas de réaliser votre boucle finale.

COMMENT RÉALISER LE NOEUD "TÊTE D'ALOUETTE:

Le nœud type pour attacher vos lignes à votre cerf-volant

 

 

- Vidéos de montage des lignes sur une voile de traction 4 lignes

 

 

 

- Principe de montage d'une voile de traction 2 lignes



Quelques liens Internet sympathiques:

Voile de traction 4 lignes terrestres sur poignée 4 lignes :
http://www.powerkites.de/images/stories ... ii_web.pdf

Voile de traction 4 lignes terrestres sur barre de contrôle 4 lignes :
http://www.invento-hq.com/Support/manua ... er_tsr.pdf

Voile de traction type Border / Choquer :
http://www.invento-hq.com/Support/manua ... ontana.pdf